A l’instar des autres véhicules à moteur, les camions doivent être assurés au minimum, pour les dommages causés au tiers (assurance obligatoire). De plus, acheter un camion neuf ou d’occasion est un investissement. Il est donc également conseillé de le garantir en cas d’accident avec d’éventuelles options, comme l’assistance dépannage. Pour être bien couvert, consultez ce guide de l’assurance camion.

 

> Vous souhaitez obtenir plusieurs devis comparatifs pour assurer un camion ? 

 

L’assurance d’un utilitaire

La définition du véhicule utilitaire

L’utilitaire est couramment nommé camionnette. Il est destiné à faciliter le transport des marchandises souvent à des fins professionnelles. Il se conduit avec le permis B, comme une voiture. Pour être considéré comme tel, le véhicule utilitaire doit avoir un poids charges comprises (PTAC) inférieur à 3,5 tonnes. De plus, sa longueur ne doit pas dépasser 12 mètres et sa largeur est limitée à 2,55 mètres voire 2,60 mètres, pour un utilitaire frigorifique.
Comment connaitre le PTAC de son camion ? Le PTAC comprend le poids total du véhicule plus le poids maximal du chargement (marchandises, personnes, remorques tractées). Le PTAC est fixé par le fabricant et est repris sur la carte grise, sur le certificat d’immatriculation, à la case F2.

 

Bien assurer son utilitaire

L’utilitaire s’assure, comme une voiture à l’aide d’une assurance auto donc. Le garantir au tiers est le minimum légal. Et, pour une couverture plus importante, il est possible d’opter pour une assurance intermédiaire ou une assurance tous risques. Lors de la déclaration du risque, il est important de bien mentionner les aménagements, comme un blindage pour un fourgon de transport de fonds.

De plus, les biens chargés dans l’utilitaire ont une valeur. Pour pallier leur destruction ou leur vol, le propriétaire, particulier, artisan ou entreprise, peut souscrire une garantie couvrant les marchandises transportées.

Qu’est-ce qu’une assurance intermédiaire ? Les garanties aux tiers ne couvrent que les dommages corporels et matériels causés aux autres personnes impliquées dans l’accident, si le conducteur est fautif. Les propriétaires de véhicules souhaitant des garanties plus importantes sans pour autant payer la prime d’un contrat tous risques peuvent opter, pour une formule au tiers améliorée aussi nommée formule intermédiaire. Les garanties proposées dans cette formule dépendent des assureurs, mais comprennent en général, une garantie vol et incendie, une garantie bris de glace et des garanties tempêtes et forces de la nature.

L’assurance poids lourd

La définition du poids lourd

Un poids lourd est un véhicule routier de plus de 3,5 tonnes de poids total autorisé en charge affecté au transport de marchandises et d’animaux. Pour conduire ce type de véhicule, il faut être titulaire du permis C. Et, pour se présenter aux épreuves du permis C, le postulant doit déjà avoir le permis B et avoir 21 ans minimum.

Bien assurer son poids lourd

Une assurance poids lourd aussi appelée assurance camion est obligatoire. Comme l’assurance véhicule léger (automobile et utilitaire), elle contient au minimum une garantie au tiers. Et, en cas de tractage d’une remorque ou d’une semi-remorque, une assurance spécifique est à souscrire pour cet accessoire. A ce sujet, le camionneur doit savoir, que la remorque de plus de 500 kg doit disposer de son propre numéro d’immatriculation et donc de sa propre carte grise.

Cette obligation concerne tous les types de remorques : remorques à bateau, remorques agricoles, remorques forestières etc.

L’assurance des camions spécifiques : camion benne, camion à chevaux, camion pizza

L’assurance camion benne

Le camion benne aussi nommé camion à benne basculante est souvent utilisé pour le transport en vrac, comme le transport du sable ou de terre. Selon le poids en charge (inférieur ou non à 3,5 tonnes), le camion benne est assuré comme un utilitaire (assurance auto) ou comme un poids lourd.

La benne, quant à elle, peut être garantie au titre de la garantie bris de machine du contrat assurance du camion ou au titre d’un contrat bris de machine souscrit séparément. Cette garantie ou ce contrat assure contre les conséquences du bris accidentel, soudain, imprévu, d’un bien utilisé par un professionnel pour l’exercice de son activité. En revanche, un bris lié à l’usure ou à un défaut d’entretien est exclu de la garantie.

L’assurance camion à chevaux

L’assurance camion à chevaux tient compte des spécificités de la bétaillère. Le coût de l’aménagement doit donc être pris en compte. De plus, le camion pour le transport de chevaux peut avoir une partie camping-car et contenir de la sellerie. En option, l’assureur peut proposer de garantir les dommages causés par les chevaux sur le véhicule. Cette assurance camion à chevaux s’adresse aussi bien aux particuliers transportant leurs propres animaux qu’aux professionnels de la filière équine.

Quel permis pour transporter des chevaux avec un van tracté par une voiture ?

Le permis B est suffisant pour tracter un van avec une voiture, à condition que le PTAC (Poids Total en Charge) ne dépasse pas 3,5 tonnes. Au-delà et jusqu’à 4,250 tonnes, le permis B96 suffit. Ensuite, le permis BE est nécessaire. Dans tous les cas, le PTAC du van seul doit être inférieur à 3,5 tonnes et le poids réel du van, c’est-à-dire poids des chevaux inclus, ne doit pas dépasser de plus de 30% le poids réel de l’automobile. Enfin, il faut noter que le conducteur doit être en mesure de présenter aux forces de l’ordre, les papiers des animaux transportés.

L’assurance camion pizza

L’assurance camion pizza et d’une manière générale food-truck ou remorque snack, comprend l’assurance du véhicule (responsabilité automobile vis-à-vis des tiers au minimum) mais également l’assurance des équipements et des aménagements, ainsi que l’assurance du contenu.
A noter : l’activité de pizzaiolo ambulant n’est pas une activité réglementée. Mais, il est vivement conseillé de souscrire une garantie responsabilité civile professionnelle (via une assurance multirisques professionnelle), une RC pro. Et, certaines communes demandent parfois une attestation responsabilité civile, avant de délivrer une autorisation de stationnement au restaurateur.

Les cas spécifiques : l’assurance camion temporaire et le contrat flotte

L’assurance camion temporaire

L’assurance temporaire spéciale poids lourds et utilitaires couvre le véhicule, pendant une période déterminée à la souscription. Les professionnels parlent, d’ailleurs, de couverture à durée de validité réduite. Cette période de validité va en général de 1 à 45 jours voire 90 jours chez certains assureurs. Cependant, la garantie peut être renouvelée. Mais, au-delà de 180 jours, une assurance camion définitive est plus économique.

Quand souscrire une assurance temporaire pour son camion ?

La souscription temporaire concerne notamment le prêt du véhicule par un proche, l’importation du camion doté d’une immatriculation provisoire et dans l’attente de l’immatriculation définitive, la sortie de fourrière en cas de résiliation de la couverture classique ou en cas d’absence d’assurance, la circulation exceptionnelle du camion dans un pays non couvert par la garantie classique etc.

Le contrat flotte

L’assurance flotte d’une entreprise offre la possibilité d’assurer un parc de véhicules, y compris des utilitaires et des poids lourds. Le plus souvent, un tel contrat est accessible à partir de 4 véhicules.
L’avantage du contrat flotte est de proposer un tarif plus attractif que des contrats automobiles et des contrats camions séparés. De plus, la gestion est facilitée et le conducteur n’a pas forcément besoin d’être connu par l’assureur. Tous les types d’entreprises peuvent souscrire un contrat pour leur flotte de véhicules : centres hippiques, transporteurs routiers, entreprises de BTP, magasins de bricolage avec un service de livraison à domicile, exploitations agricoles de taille conséquente…

 

Comment payer moins chère l’assurance de votre camion ? (tout en étant bien assuré !)

Que vous soyez particulier ou professionnel, si vous possédez un ou plusieurs camions à assurer, il est vivement conseillé de comparer plusieurs devis. En effet, qu’il s’agisse d’une camionnette ou d’un poids lourds, certaines compagnies d’assurance peuvent être réticent sur ce type de contrat et appliquer des tarifs majorés (par rapport à la moyenne du marché, à garantie égales).

Il est donc vivement recommandé de ne pas solliciter uniquement votre assureur habituel. Attention, le prix n’est en effet par le seul critère de comparaison : analysez le montant des franchises, des garanties spécifiques ainsi que les exclusions pour faire un comparatif objectif.

Vous avez un camion à assurer ? Gagnez du temps pour comparez, complétez le formulaire ci-dessous afin d’obtenir des devis comparatifs.

TOP